Volontariat Territorial en Administration : un nouveau dispositif financé pour les projets des collectivités rurales

 

Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de l’Agenda rural, un nouveau dispositif porté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) à destination des territoires ruraux  vient d'être lancé : le volontaire territorial en administration (VTA).

Le VTA vise à renforcer l’ingénierie dans les territoires ruraux (principalement les EPCI ou les communes).Il permet à de jeunes diplômés âgés de 18 à 30 ans, d’un niveau Bac+2 minimum, d’effectuer une mission au service du développement des territoires ruraux.

Le contrat du VTA prendra la forme d’un contrat à durée déterminée, de type contrat de mission, de 12 à 18 mois pour remplir une mission qui doit porter sur un apport en ingénierie pour la collectivité territoriale : plan stratégique d’investissement pluriannuel, consolidation d’un projet de territoire, soutien au déploiement des programmes de l’ANCT (petites villes de demain, inclusion numérique, agenda rural), préparation des dossiers de subvention des différents financeurs (État, Union européenne, collectivités locales, etc.), appui des équipes et des élus dans le montage de projets…

L’État accompagnera le recrutement d’un VTA par le versement d’une aide forfaitaire de 15 000 euros par VTA.

Les offres proposées par les collectivités seront déposées par l’ANCT sur une plateforme accessible à l’adresse vta.anct.gouv.fr, pour une première vague de financement ouverte d’avril à juillet. Elles seront alors visibles par les candidats qui pourront postuler auprès de la collectivité par cette plateforme.

 

 

  • Pour tout renseignement complémentaire, cliquez ICI