Le saviez-vous ? Langue des signes ...

Chaque pays a sa propre langue des signes ! 

La langue des signes est une vraie langue avec son vocabulaire, sa grammaire et sa syntaxe. Ainsi, même deux pays qui ont la même langue parlée, comme la Grande-Bretagne et les États-Unis, n’ont pas la même langue des signes !

Mais la langue des signes n'est pas la seule manière de communiquer des personnes atteintes d'une déficience auditive ...  

En effet, la grande majorité des personnes déficientes auditives utilisent en premier lieu le français oral. Le fait que 88 % du handicap auditif soit de l’ordre de l’acquis suggère que ces personnes ont eu accès au bain langagier dans leur jeune âge et ont appris à intégrer et à reproduire les phonèmes de la langue française. 

Dans le cas d’une surdité profonde innée, il est tout de même possible d’apprendre à oraliser à l’aide d’un suivi orthophonique. Le raccourci du "sourd-muet" est donc faux 

La lecture labiale, l’utilisation de gestuelle co-verbale (appelé le "Langage parlé complété") et, bien sûr, la Langue des signes permettrons ensuite de comprendre la parole de l’Autre.  

La communication des malentendants 

Webinaire : à la découverte du handicap auditif 

L'info du jour en intégralité est à consulter ici