Le métier de Secrétaire de mairie est plus que jamais au cœur des actions du CDG 64

Le métier de Secrétaire de Mairie connaît, depuis plusieurs années, d’importantes évolutions organisationnelles et techniques qui engendrent une complexification des missions. Le recrutement, la fidélisation et l’accompagnement des Secrétaires de mairie est un enjeu majeur au vu du rôle pivot et essentiel de ce métier. Ce métier est, de nombreuses études le démontrent, classé parmi les métiers les plus en tension au sein des collectivités locales. 

Souhaitant s’interroger sur cette problématique, le Centre de Gestion a lancé au 1er trimestre 2022 auprès des Secrétaires de mairie du département une enquête portant sur l’évolution de leurs missions, l’attractivité de leurs métiers, la perception qu’ils en ont et leurs conditions de travail.

L’étude qui en a été faite met en exergue plusieurs phénomènes auxquels sont confrontés les Secrétaires de mairie desquels peuvent être extraits de nombreux enseignements.

Afin d’engager une réflexion sur les actions à mener, un atelier « world café » a été organisé en juin 2022 par le CDG 64, en partenariat avec l’Association Départementale des Maires et Présidents de Communautés des Pyrénées-Atlantiques. L’objectif était de travailler avec un échantillon représentatif d’acteurs concernés du territoire (environ 40 personnes : élus de communes de moins de 2 000 habitants et d’EPCI, secrétaires de mairie et DGS d’EPCI et de Territoire d’Energie, représentants de l’Etat, de l’APGL, du CNFPT et du CDG 64) sur des actions concrètes pour améliorer les conditions de travail des secrétaires de mairie.

Suite à cet atelier d’intelligence collective, animé par un cabinet extérieur, plusieurs pistes d’actions ont été dégagées.

Enfin, après concertation un plan d’actions opérationnelles pour la période 2023-2024 a été réalisé et proposé au Conseil d’administration du Centre de Gestion qui l’a validé :

 

Partie 1 « Les actions à mettre en œuvre avec un pilotage par le CDG » :

1. Élaborer un guide à destination des employeurs territoriaux sur la rémunération, l'usage des primes, l'action sociale, la protection sociale complémentaire, les conditions matérielles de travail…

2. Proposer des estimations (en fonction des strates de population) du nombre d'heures plancher pour l'exercice du métier de Secrétaire de mairie, recevoir le public…

3. Accompagner et encourager à une réflexion commune sur le travail en « synergie » entre Maire/Secrétaire de mairie

 

Partie 2 « Les actions à mettre en œuvre en partenariat (EPCI, APGL, CNFPT, La Fibre 64, État…) » :

1. Mettre en place des formations, tutoriels, fiches pratiques sur les logiciels métiers (APGL, Fibre64, CDG, autres partenaires trésorerie…)

2. Organiser des formations thématiques ouvertes aux élus et aux Secrétaires de Mairie

3. Élaborer des tutoriels de formation et/ou d’information juridique, notamment lors de reformes réglementaires avec des exemples d'applications concrètes

 

Partie 3 « Les actions plus techniques dans la mise en œuvre » :

1. Définir un temps de travail dédié à la formation

2. Encourager à la mise en œuvre du tutorat (faire une proposition de tutorat via le Pôle Missions temporaires, faire une communication ciblée à destination des Maires sur cette possibilité)

3. Mobiliser le Pôle Missions temporaires, avec un financement du CNFPT, pour assurer le remplacement du Secrétaire de Mairie lors des temps de formation